22 décembre 2008 – 22 décembre 2020 : 12 ans depuis que le feu président Lansana Conte nous a quitté.

Banniere CBG

Après 24 années de règne, le feu président guinéen Général Lansana Conté décède à l’âge de 74 ans le 22 décembre 2008.

Aujourd’hui 22 décembre 2020, soit 12 ans après cette disparition, les guinéens pleurent encore l’homme.

Arrivé au pouvoir après le décès tragique du feu président Ahmed Sekou Toure, le 26 mars 1984, Lansana Conte sera celui qui ouvrira le pays au multipartisme politique, œuvrer à des élections qu’il a remporté mais décrié par son opposition.

Malgré la tenue d’élections à partir de 1993, Lansana Conté et son Parti de l’unité et du progrès (PUP) dominent la vie politique. Un référendum, remporté de façon décisive en 2001, lui permet de prolonger le mandat présidentiel à 7 ans et de se porter candidat aussi souvent qu’il le désire.
Quelques coups d’État contre lui échouent, mais les critiques persistent contre l’autoritarisme croissant du régime, la corruption et des manquements aux droits humains.

Son dernier mandat fut marqué, en 2007, par une grève générale qui a été réprimée brutalement. Fragile depuis quelques années, l’état de santé du président s’est gravement détérioré avant son décès, le 22 décembre 2008. Un deuil de 40 jours est alors décrété et des funérailles grandioses sont organisées à Conakry. Juste après son décès, des jeunes militaires, réunis au sein dun Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD), prirent le pouvoir le 24 décembre et portant le capitaine Moussa Dadis Camara à la présidence.
Le feu président Conté repose à jamais dans son village à Tanene.

Reposez vous en paix.
GOM

Réagir