L’Afrique du Sud devient le premier pays à criminaliser le fait de ne pas porter de masque

Banniere CBG

Il est logique que cela se passe dans un pays où la population associe universellement ce virus au vaudou.

Le président Cyril Ramaphosa a annoncé que l’Afrique du Sud passera au niveau 3 de confinement à minuit le lundi 28 décembre.

Il a déclaré que tous les rassemblements en intérieur et en extérieur, à l’exception des funérailles, seront interdits pendant les 14 prochains jours.

Le couvre-feu est ajusté de 21h00 à 06h00 et tous les établissements non essentiels comme les bars et les restaurants doivent fermer à 20h00.

La vente d’alcool a également été interdite et les boîtes de nuit et les bars qui vendent de l’alcool ne seront pas autorisés à fonctionner.

Dans le cadre des nouvelles règles, le fait de ne pas porter de masque est désormais une infraction pénale et les personnes qui ne portent pas de masque en public peuvent être arrêtées.

Maintenant, attendez-vous à ce que chaque pays fasse de même.

Voici ce que vous devez comprendre : cette hystérie du coronavirus n’est pas temporaire. Ils créent une nouvelle normalité.

Les masques sont là pour rester. Ils sont ici pour une durée indéterminée.

Aube Digitale

Réagir