Fermeture des frontières Sénégal-Guinée : ‹‹ il n’y à pas de rébellion au Sénégal ›› réponse d’un citoyen sénégalais à Condé

Banniere CBG

Entre la Guinée et le Sénégal, les frontières sont fermées depuis le 27 septembre 2020, même cas pour la Guinée-Bissau et la Sierra-Leone.

En Guinée Bissau, la vie devient de plus en plus atroce sur le plan alimentaire. Les frontières bouclées, certains citoyens de ces deux pays s’interrogeaient sur le pourquoi. Même si pour le moment la Guinée ferme les yeux, le pays de Macky Sall  reste silencieux. C’est du moins ce que donnent nos oreilles du côté de la Teranga.

Dans un article écrit chez nos confrères de jeuneafrique, nos confrères déclarent que c’est pour ‹‹ empêcher ce que son entourage qualifie d’« infiltrations mal intentionnées », Alpha Condé aurait proposé au président Macky Sall « la mise en place de patrouilles mixtes à la frontière commune entre leurs deux pays». Dans un appel téléphonique, le Sénégal reste pour le moment silencieux. C’est dans ce cas, que les relations entre Macky et Alpha Condé se détériorent du jour au jour.

Un sénégalais rencontré, qui vient d’atterrir à Kipé, s’est déchaîné contre le système Condé.

‹‹ Nous sommes contre cette fermeture. Il n’y a pas de rébellion au Sénégal. Alpha Condé et Macky Sall doivent mettre la balle à terre pour le bien de ces deux peuples qui souffrent à cause de leurs égos ››.

La même proposition faite est sans conséquence parce que le Sénégal est toujours silencieux. D’ailleurs, une réponse sur cette situation, reviendra sur table, selon nos informations.

 

Nous y reviendrons…

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir