La Chine cherche à établir une base militaire sur la Lune au cours de la prochaine décennie : Rapport

Banniere CBG

Un nouveau rapport de Newsmax affirme que “Lorsqu’il s’agit de la prochaine phase de l’exploration spatiale, la Chine a les yeux rivés sur la domination, mettant les États-Unis en danger de perdre leur supériorité en matière de technologie, d’économie et de puissance mondiale”.

Selon le rapport, de nombreux penseurs en politique étrangère et observateurs de la Chine affirment que “la nouvelle course spectaculaire à l’espace comprend les plans de la Chine d’établir une base militaire sur la lune dans les 10 ans”. Bien qu’au cours de la course historique à l’espace du XXe siècle, la Chine était loin derrière les États-Unis et l’Union soviétique, Brandon Weichert, auteur du livre “Gagner l’espace : Comment l’Amérique reste une superpuissance”, soutient qu’actuellement “la Chine veut avoir une colonie lunaire d’ici 2028 et une base militaire sur la Lune d’ici 2030”.

Le rapport conclut en outre que “la NASA a bien un plan pour retourner sur la Lune via son programme Artemis, mais il est ouvert à d’autres nations. Les experts craignent également que ce ne soit pas une priorité sous une administration de Joe Biden”.

Weichert, ainsi que d’autres faucons chinois apparents cités dans le rapport, affirment que Pékin a l’intention de militariser l’espace alors que les plans des États-Unis pour contrer cela sont beaucoup moins définis et en retard de préparation, également parce que les satellites américains pourraient être menacés, considérant en outre que l’armement antisatellite est déjà avancé par les rivaux américains que sont la Russie et la Chine.

Weichert a présenté le scénario alarmant suivant :

“La plus grande question à laquelle nous devrons faire face est d’éviter une attaque de type Pearl Harbor provenant de l’espace“, a déclaré Weichert, en soulignant que les États-Unis comptent sur les satellites plus que tout autre pays dans le monde et n’ont pas fait grand-chose pour les défendre contre une éventuelle attaque. “La Chine et la Russie ont développé des stratégies de contre-espace qui sont censées empêcher l’accès des États-Unis aux satellites”.

En outre, le rapport cite le commentateur de la Chine Gordon Chang, auteur de The Coming Collapse of China (L’effondrement imminent de la Chine), pour en savoir plus : « A court terme, il a déclaré que la Chine ou la Russie pourraient utiliser l’espace comme “zone de première frappe” en détruisant les satellites en prélude à une attaque des Etats-Unis ou de leurs alliés au sol. Si les États-Unis sont privés de leur technologie et perdent la communication avec leurs alliés, il a dit que les Russes pourraient facilement effectuer une invasion des pays baltes ou les Chinois une attaque sur Taïwan dans un “scénario cauchemardesque”. » 

“Nous avons une économie et une armée qui dépendent des satellites”, a déclaré M. Chang. “Nous pourrions perdre la prochaine guerre dans les 10 premières minutes d’un conflit s’ils détruisent nos moyens spatiaux.”

Ils affirment que les États-Unis doivent de toute urgence établir une présence ferme sur la Lune afin de préserver leurs ressources et d’empêcher un scénario de colonisation militaire chinoise.

Bien sûr, il reste que l’alarmisme se fonde principalement sur de fortes spéculations quant aux intentions de la Chine à court et à long terme. La réalité reste qu’en ce qui concerne l’espace, tous les autres sont loin derrière les capacités prouvées de l’Amérique, ce qui signifie généralement que si le leadership américain en matière de défense sent que les autres comblent le fossé, il peut plus facilement agir à tout moment.

Astro Univers

Réagir