Une ville découverte à 110 mètres sous une ville du Missouri avec un squelette humain géant

Banniere CBG

Une info qui date mais qui vaut de l’or… Lorsque des mineurs de charbon de Moberly 4, dans le Missouri, ont foré un puits de 360 pieds (110 mètres) de profondeur, ils ont pénétré dans une cavité révélant “une merveilleuse ville ensevelie”, selon de multiples sources en 1885.

Traduction de l’article :

La ville enterrée du Missouri

Une étrange histoire nous vient du Missouri. A Moberly, dans cet état, des ouvriers au fond d’un puits de charbon à 110 mètres (360 pieds) sous la surface sont tombés sur une ville enfouie et voûtée par une épaisse et solide strate de lave. Les rues sont régulièrement aménagées et entourées de murs en pierre, taillée et taillée dans un style de maçonnerie assez bon mais grossier. Une salle de 9 x 30 mètres (30 x 100 pieds) a été découverte dans laquelle se trouvaient des bancs en pierre et des outils de toutes sortes à usage mécanique. D’autres recherches ont révélé des statues et des images dont la composition ressemblait beaucoup à celle du bronze, mais qui manquaient de lustre. Bien sûr, la curiosité fut éveillée pour savoir quel genre de personnes habitaient cette étrange ville enfouie depuis des siècles sous la surface de la terre. Avec beaucoup de difficultés pour déblayer le passage, les ouvriers réussirent finalement à atteindre un endroit où se trouvait une fontaine en pierre dans une large cour ou une rue, et d’où coulait un jet d’eau parfaitement pure, qui, après avoir été testée, s’est avérée fortement imprégnée de chaux.

Des portions de squelette d’un être humain se trouvaient à côté de la fontaine et la mesure des os a permis de conclure que, vivant, le personnage était trois fois plus grand qu’un homme ordinaire et possédait une puissance musculaire et une rapidité extraordinaires. Les outils trouvés dans la ville comprennent des couteaux en bronze et en silex, des marteaux en pierre et en granit, des scies métalliques de fabrication grossière mais qui se sont révélées être en métal, et d’autres de même nature. Ils ne sont pas aussi polis ni aussi précis que ceux que nos meilleurs mécaniciens utilisent aujourd’hui, mais ils témoignent d’un savoir-faire et d’une civilisation très avancée.

L’équipe de recherche a passé douze heures dans les profondeurs et n’a abandonné les explorations qu’en raison du faible niveau de pétrole dans leurs lampes. Ces faits sont attestés par le chroniqueur de la ville de Moberly et le maréchal de la ville, qui faisaient partie de l’équipe d’exploration. L’histoire, si elle est authentique, est singulière, et si elle n’est pas vraie, est un récit qui aurait fait honneur au Missouri dans les jours les plus sombres de sa romance.“ 

 

Des objets de maçonnerie et des artefacts d’une conception extraordinairement grossière ont été trouvés. Comme des tables en pierre, des couteaux en bronze et en silex, des marteaux en pierre et en granit, des statues en métal, des scies métalliques et une fontaine en pierre d’où jaillissait une “eau parfaitement limpide”, dont on a découvert qu’elle était imprégnée de chaux…

Il est intéressant de noter la taille des os trouvés et les mesures…

Le South Kentuckian, un hebdomadaire, a publié les mesures de la jambe du géant : “Les os de la jambe ont été mesurés, le fémur mesurant 1,5 mètre, le tibia 1,5 mètre. Les os de la tête s’étaient séparés en deux morceaux, les sutures sagittale et cornale ayant été détruites”.

Les faits ci-dessus sont attestés par M. David Coates, l’enregistreur de la ville de Moberly, et M. George Kealing, City Marshall, qui étaient du groupe d’exploration…

Il semble que la recherche de vérifications ou de documents originaux s’avère difficile comme l’indique l’auteur…

“Je n’ai trouvé aucune trace de la deuxième expédition. Peut-être que dans les documents historiques sur film, dans la ville de Moberly, il y a encore des informations.”

Pour trouver 8 articles de journaux, j’ai dû chercher “strate de lave” entre 1884-1886.

Par une étrange coïncidence, les termes “grotte + Missouri”, “Missouri + grotte + mine de charbon”, “fontaine de la grotte du Missouri”, “géants du Missouri” et d’innombrables autres termes rationnels ne permettraient pas de retrouver ces articles sur le site de la bibliothèque du Congrès des Etats-Unis”.

 

Source: Disclose.tv

Réagir