Arrestation d’Amadou Diouldé Diallo: Sekou Koundouno dément Fabou Camara

Banniere CBG

Pour justifier les conditions illégales de l’interpellation du doyen Amadou Djouldé Diallo et pour dédouaner ses agents, M. Aboubacar Fabou Camara soutient sans gêne que trois convocations lui avaient été adressées. Mais le collectif des avocats du doyen Amadou Djouldé Diallo dément formellement ces déclarations. Monsieur Aboubacar Camara ne peut pas rapporter la preuve de la réception par Amadou Djouldé Diallo de ces trois convocations.

Le Directeur Central de la Police Judiciaire soutient même que ces convocations auraient été notifiées par voie d’huissier. Un autre gros mensonge que les avocats dénoncent.

Cette déclaration de M. Aboubacar Fabou prouve tout simplement que c’est un gros menteur éhonté. Il est surprenant qu’un tel personnage puisse être à la tête d’un service aussi prestigieux que la police judiciaire. Il faut noter d’ailleurs que depuis l’arrivée de ce personnage à la DPJ, le respect des droits de l’homme n’est plus la préoccupation majeure de ses hommes. Ce qui n’est pas étonnant car tout service, toute institution est à l’image de son premier responsable. Au moment où la DPJ était dirigée par le Commissaire Abdoul Malick Koné, les avocats et les citoyens ne se plaignaient pas des pratiques qui sont en cours actuellement au niveau de ce service. Le Commissaire Aboubacar Fabou Camara a toujours usé de méthodes très peu scrupuleuses, en témoigne le rôle satanique qu’il a joué lors des arrestations de personnes soupçonnées d’être impliquées dans le dossier de l’attaque du domicile de Alpha Condé.

Sekou Koundouno responsable des stratégies et planification du Front national pour la défense de la constitution [FNDC]

Réagir