Déguerpissement: kamsar aussi en boîte le pas.

Banniere CBG

Depuis quelques mois, le gouvernement guinéen a décidé de récupérer ce qu’il appel “ les domaines de l’État”. Le ministre de l’aménagement du territoire et du patrimoine bâti Ibrahima kourouma est en front contre les occupations des artères publics en particulier. La ville industrielle de Kamsar n’est pas en reste. Après le passage des agents de la CMIS pour cocher les bâtiments se trouvant au bord de la route ce mercredi, l’heure est à la casse. Mais au lieu d’attendre la machine, les victimes font eux même le travail. L’une d’entre elle s’indigne: “ nous c’est ici qu’on fait vivre nos familles. Maintenant où allons nous travailler pour payer la scolarité de nos enfants? “  S’interroge t-il. Beaucoup se demandent désormais si l’ETAT est près à réaliser des infrastructures routières capables de répondre aux besoin urgent de ses populations. Ou c’était seulement une opération qui vise à démontrer une  »autorité » sur des populations qui tirent le diable par la queue à cette approche du mois de ramadan.

L’avenir nous le dira.

Abdoulaye Souare

Réagir