Nigeria : 11 soldats tués par des individus armés non identifiés

Banniere CBG

L’armée nigériane a déclaré que 11 membres de l’armée, dont un commandant – qui avait été déclaré porté disparu après une embuscade dans l’État central de Bénoué – avaient été retrouvés morts.
Les corps, certains carbonisés, ont été retrouvés dans la région de Konshisha de l’État, a déclaré le porte-parole de l’armée à la BBC.

Il a qualifié l’attaque de «crime odieux», ajoutant que des efforts sont en cours pour retrouver les auteurs.

Il a été rapporté que des soldats auraient tiré sans discernement, tuant un certain nombre de civils en réponse à l’attaque contre des soldats.

Toutefois, l’armée nigériane a nié les allégations. On ne sait pas encore qui a tué le personnel de sécurité et pourquoi, mais comme dans de nombreuses régions du Nigéria, l’État de Benue est aux prises avec la violence ethnique, les affrontements entre éleveurs et agriculteurs et les activités de gangs criminels armés.

Aissata Keita

Réagir