Guinée : ce qui sera le regret d’Alpha Condé si il rentre en France

Banniere CBG
Alpha Condé va-t-il avoir le mal une fois rentrer dans le pays français, sous l’invitation du président Emmanuel Macron ? En tout cas, tout serait certainement mis à sac par des guinéens résidants de ce côté, révoltés contre cette invitation faite au nom d’Alpha Condé. C’est bien ce mal que fera face le président guinéen, si il tente de revenir dans le pays français après des années de relations serrées de dénonciations contre son régime. 
Selon nos informations, des courriers ont été adressés à toutes les représentations du collectif des élus de l’UFDG, principal parti de l’opposition en Guinée. C’est un appel dudit collectif qui ‹‹ est sans ambiguïté. L’objectif est clair, prouver à travers une grande mobilisation des guinéens de France, une fois de plus aux autorités françaises et à la communauté internationale que Alpha CONDE est certainement le président de la Guinée, mais il est illégitime et illégal, en plus de cela, c’est un tyran, qui est à la tête d’un pouvoir autoritaire, qui tue les guinéens, viole toutes les règles démocratiques, bafoue les droits humains et encourage la corruption et la mauvaise gouvernance ››, ont-ils écrit dans cette lettre. 
D’ailleurs, ce collectif ne se limitera pas que sur ça. Il décide de prendre position contre cette invitation d’Alpha Condé pour faire barrage. C’est dans ce cas, il dénonce l’emprisonnement des guinéens dans les prisons du pays, traitant l’actuel locataire de Sékhoutoureya de tyran et d’illégitime qui dirige la Guinée dans l’indignité. 

‹‹ Il a rempli les maisons d’arrêt des opposants à son troisième mandat illégal, des responsables politiques arbitrairement arrêtés, fait exiler des dizaines des activistes de la société civile et confisqué le passeport de Monsieur Cellou Dalein DIALLO vainqueur incontestable de la présidentielle du 18 octobre 2020. Le collectif des élus UFDG France estime qu’il est indigne qu’Alpha CONDE puisse séjourner tranquillement en France et surtout prétendre parler au nom du peuple de Guinée ››, ont-ils mentionné pour interpellé les Champs-Élysées.

Si toute fois ils décident de prendre le chemin du fer pour contrecarrer cette décision du président français en lui adressant une lettre, ce collectif va au-delà de toutes les considérations politiques, et demande à l’ensemble des guinéens vivant en France a se tenir prêt pour manifester pacifiquement à Paris le 18 Mai 2021, pour dénoncer le comportement de l’actuel patron de la Guinée. Plus loin, une autre source nous indique que d’autres pays proches collaborateurs, partagent l’idée des guinéens et décident de les accompagner, pour dénoncer les arrestations arbitraires et les répressions contre l’opposition mais aussi contre les guinéens qui dénoncent le gouvernement Condé. Ce qui dit que si le président guinéen rentre en France, il aura bien sa dose parce que les guinéens qui vivent de ce côté sont prêts à tout prix pour lui répondre avec tous les coups mais pour le moment, décident d’attendre la réponse du président français sous assistance de tous les avocats français qui défendent la cause des guinéens dans le pays d’Alpha Condé, nous informe la même source.

À suivre donc cette affaire…

Abd Akila pour oceanguinee.com

Réagir