Cour d’appel : deux ans d’emprisonnement requis par le procureur contre Foniké Menguè

Oumar Sylla ”Foniké Menguè” poursuivi pour menaces et provocation directe à un attroupement non armé suivi n’a pas échapper à la fureur du procureur Mohamed Kaba qui, après avoir démontré les arguments qui gouvernent sa conviction, a déclaré que l’activiste a, le jour de son interpellation, franchi le rubicond pour tomber dans des infractions.

S’agissant de l’accusation sur la menace, Mohamed Kaba a déclaré qu’Oumar Sylla a tenu des propos qui sont consécutifs de délits de menace, dans un média de grande écoute.

S’agissant de l’accusation concernant la provocation à un attroupement non armé, le parquet certes, a reconnu le fait que Foniké Menguè à lui seul ne peut pas provoquer un attroupement, mais a estimé qu’il peut plutôt inciter à un attroupement non armé suivi d’effet: ” Il est le responsable en charge de la mobilisation du FNDC”. D’après lui c’est à Gbessia qu’il a été alors qu’il est au quartier Commandayah.

En fin il a demandé à la cour de le retenir dans les liens de la prévention et de le condamner à deux ans d’emprisonnement ferme et au paiement d’une amende de 20 millions fg.

Alas Toure

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com