Malversation financière : Le FNDC met en cause 10 hauts dignitaires de l’État Guinéens (liste)

Banniere CBG
Suite aux menaces incessantes du dictateur Alpha Condé d’augmenter les taxes sur les produits de consommation pour combler le déficit creusé par le troisième mandat au niveau des finances publiques, le FNDC, en collaboration avec des acteurs crédibles de la société civile, publie une liste non exhaustive de délinquants financiers.
Au lieu de faire payer la facture du 3ème mandat au Peuple de Guinée, le FNDC invite le dictateur à commanditer des audits indépendants contre les prédateurs des deniers publics afin de récupérer les ressources du peuple de Guinée détournées par lui-même et ses cadres véreux qui n’ont soutenu son projet maléfique que dans le but unique de s’enrichir.
Au lieu de surtaxer les produits pétroliers et la télécommunication, augmenter les tarifs douaniers des produits alimentaires ou renchérir le coût des soins de santé dans les hôpitaux publics, le dictateur Alpha Condé devrait plutôt arrêter lui-même ses détournements massifs des ressources publiques et engager des audits indépendants pour traquer les petits voyous financiers qui l’entourent depuis son arrivée à Sekhoutoureya.
Jamais la corruption n’a été aussi endémique en République de Guinée. Le dictateur et ses complices ont tellement appauvri l’État qu’ils sont actuellement incapables de payer les salaires de certaines catégories socio-professionnelles. Toutefois, étant donné que ces délinquants financiers sont des complices du dictateur Alpha ou des financiers de ses campagnes d’achat de conscience, de violences ou d’intimidations de l’opposition, il est évident que rien ne sera fait du côté du Parquet qui est plutôt préoccupé par la répression des opinions contraires au pouvoir à vie du dictateur Alpha Condé.
Le FNDC, par la présente, met à la disposition de l’opinion nationale et internationale une liste de 10 dossiers de corruption à ciel ouvert relayés par les médias, et pour lesquels les procureurs de Conakry n’ont pris aucune mesure (voir annexe).
Le FNDC invite le peuple de Guinée et les partenaires du pays à exiger du dictateur des éclaircissements sur ces cas de malversations, au lieu de s’acharner contre le contribuable ou d’augmenter le coût de la vie en surtaxant les produits pétroliers.
Le FNDC invite le peuple de Guinée à s’opposer aux augmentations fantaisistes et arrogantes des prix en refusant de payer la facture trop salée du troisième mandat maléfique.
Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons.
Réagir