Négociations avec des mercenaires russes : La France menace de se retirer du Mali en cas d’accord

Banniere CBG

Les négociations entre le gouvernement malien et les mercenaires russes du groupe Wagner ne semblent pas convenables pour la France qui menace de se retirer en cas d’accord entre les deux parties.

En effet, le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian et la ministre des Armées Florence Parly ont été claires sur le sujet. Le déploiement des mercenaires russes au Mali pourrait entraîner un retrait des troupes françaises, qui y combattent depuis huit ans les groupes djihadistes.

« C’est absolument inconciliable avec notre présence » et « incompatible avec l’action des partenaires sahéliens et internationaux du Mali », a déclaré Jean-Yves Le Drian.

A l’en croire, « les paramilitaires de Wagner « se sont illustrés dans le passé singulièrement en Syrie, en Centrafrique beaucoup avec des exactions, des prédations, des violations en tous genres (et) ne peuvent pas correspondre à une solution quelconque ».

Mem son de cloche de la part Florence Parly qui s’exprimer devant la Commission de la Défense nationale de l’Assemblée. « Si les autorités maliennes devaient contractualiser avec la société Wagner, ce serait extrêmement préoccupant et contradictoire, incohérent » avec l’action de la France au Sahel, a-t-elle déclaré.

Pour rappel une source proche du dossier a révélé que le gouvernement malien veut conclure un contrat avec  la société paramilitaire russe Wagner pour former ses forces armées et assurer la protection des dirigeants, informe Le Figaro.

Réagir