Promotion du 3ème mandat : Le FNDC publie une liste qui inclut des nouvelles figures

Banniere CBG

Le vent tourne des faces apprend-on dans les adages africaines. Ainsi dit, ainsi il a été fait. Le Colonel Mamady Doumbouya,  patron de la transition Guinéenne et Balla Samoura ne sont plus des bourreaux au yeux des membres du CNDD.

Si hier sous le régime Condé, ils ont figuré sur une liste des ennemis de la République qui a été effectuée et déposé à la CPI, aujourd’hui, grâce au putsch qui qu’ils effectué en renversant Alpha Condé, ils sont devenus des sauveurs non seulement aux yeux des membres du CNDD,  mais aussi de plusieurs autres citoyens.

Ce vendredi, cette plate-forme anti 3ème mandat a donc publié une liste de 93 promoteurs dont le très connu groupe des 518 (JAC) et annoncé des actions judiciaires.

Mais avant lisons cette déclaration d’Ibrahima Diallo.

« (…) Lorsqu’on a commencé le combat, on a lancé un appel à toutes les forces du pays, pour qu’on puisse ensemble le sauver, en luttant contre le troisième mandat. Nous avons fait des déclarations dans lesquelles on a appelé l’armée à prendre ses responsabilités et à être aux côtés du peuple en le soutenant. L’armée, à travers colonel Doumbouya et ses collègues ont répondu à cet appel. Sur la base de la réponse à cet appel, le FNDC a décidé de les rayer de la liste. On a des actions à l’international, nous avons été saisis par des institutions internationales à propos, la réponse à été la même ».

A rappelé que sur cette nouvelle liste, figurent notamment les noms de Sékouba Savané, Directeur général de la RTG, Aissatou Bella Diallo, ancienne DG de la RTG et conseillère en communication de la Présidence de la République.

Hassane Diallo

Réagir