Burkina Faso: Lassina Zerbo nommé Premier ministre

L’ancien responsable onusien chargé de l’interdiction des essais nucléaires Lassina Zerbo a été nommé par le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré. Un homme peu connu des Burkinabè.

Lassina Zerbo a été nommé vendredi soir Premier ministre du Burkina Faso, 48h après la démission du gouvernement. Il succède à Christophe Joseph Dabiré, limogé mercredi soir 8 décembre, conséquence d’une gronde contre un gouvernement accusé de mauvais résultats face à l’insécurité dans le pays.

Lassina Zerbo est un homme habitué de la diplomatie multilatérale et de la coopération internationale. À 58 ans, ce docteur en géophysique est surtout connu sur la scène internationale. De 2013 à août dernier, c’est lui qui dirige l’Otice, l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires. Une organisation pour laquelle il avait auparavant travaillé pendant neuf ans.

Polyglotte, il a également été récompensé à de multiples reprises pour son engagement dans le désarmement nucléaire et la non-prolifération. En 2018, l’association américaine pour l’avancée de la science lui avait décerné le prix de la «diplomatie scientifique».

Aujourd’hui, c’est une lourde tâche qui l’attend. Le manque de résultats du précédent gouvernement dans lutte contre l’insécurité est encore très présent dans les esprits des Burkinabè. Et ça, le président Roch Marc Christian Kaboré le sait.

Peu de temps avant la nomination de son nouveau Premier ministre ,il avait appelé dans une adresse à la Nation au rassemblement face à la menace jihadiste, le qualifiant de seul combat «qui vaille la peine d’être mené» aujourd’hui.

RFI

Réagir