Alpha Condé n’est pas un inconnu. Je l’appelais affectueusement mon oncle parce que ma mère est Koné (Ousmane Gaoual)

Par Hassane

C’est une autre bonne nouvelle pour ceux qui tiennent encore Alpha Condé à cœur.  A en croire à Ousmane Gaoual, ministre porte parole du gouvernement qui était ce matin l’invité spécial de nos confrères de FIM fm dans l’émission  » Mirador « , l’ancien président se porte bien et il n’est pas en prison.

Lisons le :

 » Le temps que j’ai pu le voir, il était plutôt en forme. Ce n’est pas un secret en Guinée. J’ai connu le président Alpha Condé dans les années 80, je ne l’ai pas découvert en prison. c’est quelqu’un que j’ai connu, j’ai gardé dans les années 90. Ce n’est pas un inconnu. Je l’appelais affectueusement mon oncle parce que ma mère est Koné. On s’est connus dans de très bonnes circonstances même si nos chemins ont divergé un peu, cela n’est pas de façon irréversible. Nous sommes des acteurs politiques qui comprenons aussi l’action politique. (…) La nation est plus importante que cela. C’est ce que nous voulons dire aux Guinéens que nous avons individuellement des souffrances. Mais qu’est-ce que cela représente par rapport à notre pays, à son devenir ?Je dis qu’il va mieux le temps que l’ai vu. c’est quand même très rare de voir un homme de son âge faire quand même 20 pompes. Je l’ai vu faire 20 pompes après le 5 septembre [2021]. Il va bien. Après derrière, il ne faut pas dire qu’il est en prison. Pour ceux qui connaisent la prison savent que c’est différent. (…) Si le CNRD quitte sa résidence aujourdui, tout le monde rentre là-bas comme il veut, quelque chose lui arrive, vous dites quoi? C’est quand même un ancien chef d’Etat qui est clivant dans notre société. Il a aussi bien d’amis, de sympathisants que d’adversaires, des ennemis même. Si on le livre à çà, on fait comment ? C’est lui qui décide qui il veut rencontrer. Si vous voulez le rencontrer, vous vous adressez à lui, il y a un protocole là-bas, s’il acquiert à ça, il vous rencontre.  Dire qu’il est arrêté, ce n’est pas vrai. (…) ». A-t-il fait savoir.

Réagir