Le Nigeria va détruire un million de vaccins anti Covid-19 périmés

Maîga

Le Nigeria s’apprête à détruire un million de doses du vaccin contre le covid d’AstraZeneca, a déclaré un haut responsable de la santé, tout en promettant que son pays n’acceptera plus les vaccins à courte durée de conservation.

Le Dr Faisal Shuaib, directeur exécutif de la National Primary Health Care Development Agency (NPHCDA), a déclaré que les vaccins ayant dépassé leur date d’utilisation ont été retirés et seront détruits conformément aux protocoles.

RT rapporte : Aucun citoyen nigérian n’a été injecté avec des vaccins périmés, a assuré Shuaib lors d’un briefing. Le pays n’acceptera plus de vaccins à expiration rapide, comme il le faisait auparavant, a-t-il ajouté.

Jusqu’à présent, seuls 3,9 millions de Nigérians, sur une population de plus de 211 millions d’habitants, ont été complètement vaccinés contre le coronavirus, selon M. Shuaib.

Le nombre de personnes qui ont également reçu une injection de rappel en plus des deux premières s’élève à seulement 496 personnes.

La semaine dernière, le gouvernement nigérian a confirmé que près d’un million de doses du vaccin d’AstraZeneca, que le pays avait reçu d’Europe dans le cadre de l’initiative de partage de vaccins COVAX, étaient arrivées à expiration en novembre.

Selon les médias, les vaccins étaient à quatre ou six semaines de leur date de péremption lorsqu’ils sont arrivés et n’ont pas pu être utilisés à temps.

Le ministre nigérian de la santé, le Dr Osagie Ehanire, avait auparavant souligné que les dons de surplus de vaccins anti Covid-19 dont la durée de conservation est courte ou expirée ont suscité « une grande inquiétude au niveau international ».

Aube Digitale

Réagir