La rebaptisation de l’aéroport de Conakry est la plus illégal que le 3e mandat d’Alpha Condé. Dans un pays normal, il (Colonel Doumbouya) aurait été destitué et foutu en prison (Par Thierno Monenembo)

La rebaptisation de l’aeroport international de Conakry continue encore a faire grincer les dents dans la cité. Tout comme plusieurs Guinéens, l’écrivain Guinéen, Thierno Monenembo n’a pas aussi eu le goût pour le nouveau nom que porte désormais l’aeroport de Conakry. Pour lui, en rebaptisant l’aeroport Aéroport International Ahmed Sékou Touré,  » Colonel Doumbouya est dans l’illégalité la plus totale« . Avant d’affirmer que cet acte rebaptisation est  » plus illégal que le 3e mandat d’Alpha Condé. Dans un pays normal, il aurait été destitué et foutu en prison. Mais la Guinée n’est pas normale, il faut la rendre normale par le combat« .

Sans jouer autour du pot, il soutient que les guinéens doivent se lever contre les personnes qui veulent faire de leur pays un bien personnel.

 » Il faut se battre et ne plus subir. Tout le monde doit se lever et se battre contre tous ces gens qui prennent la Guinée comme une propriété privée. Ce combat doit être mené quel qu’en soit le prix. La liberté a un coût, il faut le payer. Il faut que les guinéens sortent de la léthargie et de la résignation. Ayons le courage, affrontons les barbares.  On ne discute pas avec les barbares. Les barbares, on les combat et ce qu’on va commencer à faire dès maintenant« .

Monembo tout comme d’ailleurs les membres de l’Association des victimes de Camp Boiro (l’AVCB) et certains que nous avons rencontrer, il faudrait que la justice soit saisie afin que cette décision de rebaptisation de colonel Doumbouya soit annulée.

 » Cette procédure judiciaire doit commencer maintenant. Il faut que dans la semaine qu’il y ait quelque chose de concret devant les tribunaux de la Guinée,  de la CEDEAO ou ailleurs » a-t-il souligné.

Reste maintenant à savoir si cette procédure de jusitce sera il l’a sollicité.

Hassane

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com