Le ministre Yombouno dément la reprise des 280 fonctionnaires policiers à la fonction publique.

Paru aux écrans de télévision nationale ce soir, le ministre du Travail et de la fonction publique Julien Yombouno a démenti la prétendue reprise à la fonction publique de 280/568 policiers admis à faire valoir leur droit à la retraite.

Ci-dessous,  un extrait de son intervention

 » Ils ne sont pas revenus à la fonction publique. Moi-même je tombe des nues quand je l’apprends toute la journée d’aujourd’hui. Dire qu’ils ont été réhabilités, ils reviennent à la fonction publique, non. En fait, le document qui est à l’origine de cette interprétation est très clair, c’est une lettre-réponse à un courrier qui nous a été adressé par notre homologue de la sécurité et de la protection civile nous présentant la situation de quelque 568 policiers qui ont été mis à la retraite par décret présidentiel.

Par la hiérarchie même des actes administratifs ou la stratification des actes administratifs, un ministre ne peut même pas corriger ou rapporter une décision d’un autre homologue ministre, à plus forte raison celle d’un Premier ministre ou encore plus fort celle d’un président de la République Il n’en est nullement question. Si vous avez fait attention à ce document, vous verrez bien qu’il d’un accusé de réception. Un accusé de réception n’est pas une décision. Il n’est pas question de ramener les gens à la fonction publique quand ils sont allés à la retraite. C’est clair et net ». 

Réagir