Conakry: des poursuites judiciaires engagées contre Ali Saadi et Ibrahim Taher pour financement du Hezbollah

Lors d’un point de presse qu’il animé ce lundi  07 mars 2022  devant des journalistes, Charles Wright, Procureur général près la Cour d’appel de Conakry a instruit le procureur de la république près le Tribunal de première instance de Kaloum d’engager ou de faire engager des poursuites judiciaires contre Ibrahim Taher et Ali Saadi, tous libanais et hommes d’affaires, installés en Guinée et accusé par les Etats-Unis de financé le mouvement  » Hezbollah ».

D’après lui, la République de Guinée a ratifié la Convention internationale pour la répression du financement du terrorisme du 09 décembre 1999 et l’a mise en œuvre à travers la loi organique du 17 août 2021, portant lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

C’est sur la base de cette loi qu’il a ordonné l’ouverture d’une information judiciaire sans délai contre les deux hommes affaires Guinéens d’origines libanaises et résidant en Guinée, ainsi que toutes autres personnes susceptibles d’être dénoncées dans la présente procédure pour des présomptions graves de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

Le procureur Alphonse Charles Wright a aussi requis la saisie des biens, des avoirs et toutes autres mesures conservatoires dont pourraient se prévaloir les personnes poursuivies dans cette affaire, jusqu’à la fin de la procédure.

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com