Menacé de mort, le Procureur Général de la CRIEF, Aly Touré porte plainte contre X

A la suite des menaces de mort proférée contre sa personne, le patron de la CRIEF, le procureur Aly Touré, Charles Wright, procureur général près la Cour d’appel de Conakry a rassuré ce lundique toute la lumière sera faite sur cette affaire de menace contre le procureur Aly Touré.

Charles Wright annonce que son parquet a été saisi d’une plainte du procureur Aly Touré contre  » X » sur des faits présumés de menace dont-il fait objet.

« A la requête de M. Aly Touré, il est écrit qu’au petit matin du 03 mars 2022, aux environs de 6 heures du matin à son réveil il a trouvé des papiers qui ont été glissés par des personnes n’ont identifiées sous sa porte d’accès à son salon sous lesquels sont écrits des mots et menace de mort…  » A-t-il fait savoir avant de poursuivre en ces termes:

 » Comment ces écrits ont pu atterrir au domicile ? A partir de quoi ces menaces ont commencé ? Ces questions sont réservées aux enquêteurs et le parquet aura un regard de surveillance par rapport à cette procédure, parce que nous le disons c’est déjà une peine perdue d’oser espérer que ce sont des menaces qui mettront fin aux poursuites devant la CRIEF ». 

Pour Charles Wright, il ne sert à rien pour ces gens de continuer dans ce qu’il a qualifié d’entreprises malsaines.

 » Ça ne sert à rien, les entreprises malsaines pour penser pouvoir dissuader des magistrats convaincus de la pertinence de leur mission pour dire qu’on a gagné sur la justice, la violence n’a jamais eu raison sur la justice ».

Il a enfin souligné que le magistrats dans l’exercice de ses fonctions a besoin de la protection de l’État.

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com