Lettres écrites par Alpha Condé aux responsables du RPG Arc-en-ciel: Malick Sankhon dit ne pas croire à leurs existences

Invité chez nos confrères de FIM Fm dans l’émission le « Mirador » ce vendredi 11 mars , l’ancien directeur général de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS), Malick Sankhon depuis la France ou il séjourne a voulut être sincère à travers ses propos.

Interrogé sur la soi-disant lettre de l’ancien président Condé aux responsables du parti RPG Arc-en-ciel désignant l’ancien premier ministre Kassory ou Damaro Camara héritier de la direction du parti, ou des appels qu’Alpha Condé aurait effectuer depuis les Emirates,  Sankhon dit ne pas croire à l’existence d’une quelconque lettre.

 » Sincèrement, je ne crois pas en l’existence de cette note écrite par le président Alpha Condé adressée à certains responsables du parti et les appels téléphoniques qu’il aurait pu effectuer ». A-t-il coupé court.

S’agissant de sa dernière conversation avec l’ancien président Condé, il dit:

 » La dernière fois que je me suis vu avec le président Pr. Alpha Condé dans son bureau, je répète il m’a dit « tu as donné l’impression que je t’ai abandonné. J’ai dit oui ça saute aux yeux de tout le monde. Je n’ai plus accès à toi, je t’appelle pas, j’ai dis-toi tu ne réponds jamais au téléphone. J’ai dit comment je peux t’appeler tu as changé tous tes numéros, il pris son numéro français il me l’a donné  et entre-temps lui il a voyagé pour la Turquie. Mais, j’avais eu le temps de lui dire mais ‘’Fory’’ nous allons droit au mur. Aujourd’hui, la situation est très difficile parce que nous n’avons pas une lisibilité, tous les corps intermédiaires du pays sont morts, les corps intermédiaires c’est quoi ? Ce sont les acteurs principaux des partis d’opposition, ce sont les syndicats,  c’est la société civile. La seule force qui reste en face, c’est l’armée. Dès qu’il y a dysfonctionnement c’est le seul groupe qui est amené à prendre le pouvoir ».

Réagir