Comment pourrait s’expliquer l’ethno-strategie en Guinée ?

A défaut d’un État vertueux qui prend soin de ses citoyens, la famille et l’ethnie deviennent leur refuse naturel. Malheureusement, cela est à l’avantage des vendeurs d’illusions qui manipulent les esprits faibles pour profiter seuls des richesses appartenant à tous.

En effet, les facteurs structurels qui favorisent l’ethnocentrisme en Guinée sont essentiellement l’ignorance des populations et le dysfonctionnement de l’État; le premier est une conséquence directe du second.

En fait, le sabotage délibéré du système éducatif et la mauvaise qualité des dirigeants ont exposé les populations à un manque systématique d’encadrement et d’orientation. En l’absence d’un service public adéquat et impartial, chaque citoyen se sent obligé de trouver un moyen alternatif pour satisfaire ses besoins.

Exemple : un patient qui va à l’hôpital pense qu’il faut nécessairement s’adresser à son “parent » pour être bien pris en charge. Il a la même prédisposition d’esprit lorsqu’il se rend dans un commissariat de police, un tribunal ou n’importe quel autre service public. Alors il se dira toujours qu’il est mieux de se battre pour positionner son “parent” là où se trouvent ses intérêts.

Cela est encore plus visible sur le plan politique où l’ignorance crée un désintérêt des populations pour les projets des candidats. Alors la plupart de ceux-ci profitent de cette faiblesse pour mettre en avant la stratégie ethnique qui consiste à stigmatiser et diaboliser l’adversaire pour susciter la peur auprès des électeurs.

En procédant ainsi, ils se servent des failles de l’État pour créer un besoin de protection qui leur donne un statut de sauveur et protecteur des communautés ethniques. C’est une approche cynique qui crée des clivages et encourage le repli identitaire au détriment de l’ouverture et la cohésion sociale.

Cette stratégie permet surtout aux acteurs politiques verreux de se tailler une zone d’influence hégémonique avec un “bétail électoral” qui sert aussi de bouclier de protection selon les besoins et les circonstances.

Indéniablementw les enjeux relatifs à l’ethnocentrisme sont plus les questions de pouvoir, de justice et de sécurité. Cela est d’autant plus vérifiable que les rares consensus nationaux sur le mérite, le talent et la rigueur viennent des domaines du sport et de la culture.

Aliou BAH 

Président du MoDeL

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com