Kalemodou Yansané promet : ‹‹ nous serons obligés de reprendre les manifestations ››

Malgré l’absence de ses deux vice-présidents, l’UFDG a travers Kalemodou Yansané a pu tenir ses assemblées générales ce Samedi. D’un ton caustique, cet opposant promet qu’ils vont reprendre les rues si le colonel transitaire n’arrive pas à faire quelque chose.

« Il n’y a pas de justice pour les victimes, il n’y a pas de dialogue, les sages qui devaient dire la vérité ne le font pas. Alors qu’est-ce qui reste ? Nous sommes obligés d’assumer notre sort. On n’a pas le choix. Nous sommes obligés de défendre notre cause. C’est la seule chose qui nous reste », a-t-il lancé d’un ton ferme.

Plus loin, Kalemodou invite tous les militants a une mobilisation pour la reprise des manifestations pacifiques dans le pays.

« Nous donnons le congé du mois de carême pour que des décisions véritables qui sont prises par le parti soient évaluées. Nous ne pouvons pas éviter les manifestations pacifiques. On ne peut pas dans ce contexte actuel éviter les manifestations pacifiques. C’est la seule chose qui nous reste et la loi nous autorise. C’est le seul recours, les manifestations pacifiques. Nous espérons qu’il (Mamadi Doumbouya ndlr) va tenir compte des sept mois écoulés pour enfin revenir au dialogue avec la classe politique pour que toutes les questions soient sur table et qu’on discute entre guinéens. Si rien n’est fait, évidemment on n’a pas d’autres recours. La seule chose qui nous reste, c’est de dire non. Si rien n’est fait jusqu’à la fin du Samedi de carême, les choses ne rentrent pas à l’ordre, nous serons obligés de reprendre les manifestations », a déclaré M. Yansané.

Nous y reviendrons…

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com