Jean Marc Téliano alerte:  » il y a une réelle crise et je ne souhaite pas que le pire arrive en Guinée »

Au micro de nos confères de Djoma TV, Jean Marc Teliano, président et leader du Rassemblement pour le développement intégré de la Guinée (RDIG) estime que le la junte au pouvoir en Guinée doit s’ouvrir à la CEDEAO. Ce, pour empêher à c’est que la crise que vivent les Guinéens ne s’accentue davantage. Pour lui, il ne faut pour rien prendre cette crise à la légère. 

 » Nous nous réjouissons du fait que cette mission vienne à Conakry pour que les guinéens puissent parler entre eux. Nous ne souhaitons pas qu’il y ait immédiatement des sanctions contre la Guinée. Mais il faut que la junte au pouvoir privilégie le dialogue parce que je n’ai jamais souhaité qu’elle crée une opposition mais aujourd’hui la junte a créé une opposition farouche en face dont je fais partie« .

Il conseil d’ailleurs les nouvelles autorités à écouter la CEDEAO, car dit-il, celle-ci n’est nullement contre la junte.

« Je pense que pour une fois, ils vont écouter la CEDEAO, parce que celle-ci n’est pas là contre la junte.  La junte veut faire croire qu’il n’y a pas de crise et que les guinéens s’entendent alors qu’on a dépassé ce cap. Aujourd’hui, il y a une réelle crise et je ne souhaite pas que le pire arrive en Guinée« 

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com