Tchad : elle succombe à la suite de ses blessures après avoir été brûlée vive par son amant.

Une jeune fille nommée Falmata, brulée vive par son amant vendredi dernier, n’a pas survécu et succombe à la suite de ses blessures ce dimanche 19 juin 2022 à l’hôpital de la Renaissance.

La scène s’est déroulée au quartier Moursal, dans le 6ème arrondissement de la capitale.
Tout serait partie d’une dispute entre Falmata et son amant qui, au moment des faits était ivre selon un témoin. Les objets découverts sur le lieu du drame laissent croire que les dulcinés se sont livrées à une bagarre.
« Nous avons trouvé sur place un briquet dont la tête est cassée. C’est sûr que y avait eu une résistance et un tiraillement » explique une source proche de la victime.

Selon la version du présumé ‘’brûleur’’ qui nous a été rapportée par la même source citée ci-haut, son amante s’est immolée. « Connaissant Falmata, elle ne peut pas se tuer, tellement qu’elle aime son fils » doute notre source.
Après avoir commis son forfait, il a été sitôt arrêté par les éléments des forces de l’ordre mais libéré hier, samedi. Il est en ce moment dans la nature.

 

Source: tchadinfos.com

Réagir