Je m’invite à la Concertation Nationale.

A son excellence Monsieur,
Mory Condé, Ministre de l’administration du
Territoire et de la Décentralisation.

Objet : Invitation des intellectuels.

N’appartenant à aucun parti politique ou autres organisations conviées à l’invitation que vous avez faite et ne voulant pas être exclu des concertations prévues du Vendredi 24 juin au Lundi 27 juin, je vous adresse cette lettre à travers les media. L’urgence de l’échéance de l’évènement ne me permet pas de vous faire parvenir une lettre. En tant Guinéen qui fait partir d’un groupe considéré par certains d’être dérisoire, les intellectuels, je voudrais vous mettre au courant de ma disponibilité pour l’effort en vue.

Comme j’ai écrit et publié plusieurs fois, « notre élite intellectuelle a toujours failli à sa responsabilité de faire l’évaluation des conditions historiques qui auraient pu conduire le pays et notre peuple vers la création d’une nation fondée sur des bases solides pour l’essor collectif et le développement de la Guinée. » Le silence actuel des intellectuels en dit plus. Pendant que les politiciens affûtent leur armes et s’insultent à travers media interposé, les intellectuels sont silencieux. Au lieu d’organiser des conférences et débats sérieux pour identifier nos problèmes, développer des suggestions et des choix éventuels que nos futurs dirigeants devraient considérés et peut-être suivre nous ne faisons rien.

A cette intersection de l’histoire de notre nation, notre destin commun demande à ce que toutes ses filles et tous ses fils qui peuvent apporter quelque chose à l’édifice Guinée soit autour de la table. La participation de tous (classes politique, intellectuelle, civile et religieuse) est essentielle. Nous ne devons laisser aucune personne qui veut apporter sa contribution en dehors de notre enceinte.

Monsieur le Ministre, je vous prie d’avance d’excuser ma pertinence, ma demande est humble et s’inscrit avec une bonne intention pour essayer de rendre, un peu, ce que je dois à la Guinée. je vous demande donc une place pour les intellectuels autour de la table. Je suis prêt à y participer.

Bien à vous !

Veuillez recevoir mes salutations fraternelles.

Pour une Guinée Unie et Prospère !

Prêt à servir et se Servir !

Docteur Abdoulaye Bah
Professeur d’Université aux États Unis, Ret.
Ancien chef de Chaire du Département des Sciences Sociales et Comportementales
Directeur, Centre pour la santé Comportementale et la Résilience
Université de Lincoln
Jefferson City, Missouri USA
Columbia, MO USA

Réagir