Conakry : le cadre de dialogue s’ouvre sans le RPG

Ce lundi 27 juin 2022, un cadre de dialogue a connu le jour, dans un réceptif hôtelier de la place sous l’égide du premier ministre de la transition et de certains acteurs de la société civiles et politiques du pays.

Alors que ses pourparlers sont importants pour la junte au pouvoir exposée à des critiques et menaces de reprises des manifestations en Guinée mais aussi menacée par des sanctions de la CEDEAO, le patron Morissanda qui ne ménage aucun effort s’est rencontré hier avec Alhassane Ouattara de la Côte d’Ivoire pour l’alerter déjà.

Rassurant que le dialogue se porte bien, nous venons juste de l’apprendre aussi que dans la salle de cet hôtel, aucun membre du RPG n’est présent. Sur place, cet ancien parti au pouvoir a brillé de son absence qui d’ailleurs, demande la libération des hauts patrons qui gèrent le parti avant de prendre part a cette rencontre.

Il faut aussi signaler que les anciens députés représentants des deux grands partis, UFDG et l’UFR ont a un moment décidés de bouder la salle parce qu’en lieu et place du dialogue, ils ont entendu  » concertation ».

Nous y reviendrons…

Réagir