Le FNDC réitère son appel à la mobilisation générale pour exiger la libération de ses responsables arrêtés (Communiqué)

Depuis l’enlèvement des camarades Oumar Sylla alias Foniké Menguè, Coordinateur
national du FNDC, Mamadou Billo BAH, responsable de la mobilisation et des antennes
et Alpha Midiaou BAH alias DJANII Alpha, responsable de la citoyenneté active, ce
mardi 5 juillet 2022 au siège du Front National pour la Défense de la Constitution
(FNDC), le mouvement citoyen informe l’opinion nationale et internationale que nos
camarades otages du CNRD restent encore sans soins en dépit des multiples requêtes
de nos avocats.

Le FNDC remercie tous les citoyens pro-démocratie au niveau national et international
ainsi que toutes les organisations socio-politiques pour leur soutien et solidarité face
aux agissements du CNRD qui instrumentalise la justice dans le seul but d’exécuter son
obscur plan de confiscation du pouvoir et de faire taire toutes les voix dissonantes.
Malgré le caractère violant, dégradant et inhumain dont ont été victimes les leaders
du mouvement au moment de leur extirpation de notre siège,

A) le FNDC regrette que le bras judiciaire aux ordres des putschistes au pouvoir se morfond dans des acrobaties judiciaires pour blanchir les salissures de la Brigade de Répression du Banditisme (BRB

2) Le FNDC considère que cette voltige est la preuve éloquente de l’instrumentalisation
à outrance de la justice par le CNRD pour saborder les efforts des bons offices
impliqués pour la tenue d’un cadre de dialogue sincère et inclusif qui favoriserait un
retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Le FNDC salue la forte mobilisation des citoyens pro-démocratie qui réitèrent leur attachement aux principes démocratiques et au respect des droits humains.

Cependant, le FNDC dénonce vigoureusement les actions extrajudiciaires de la junte militaire au pouvoir qui souillent davantage la transition en cours, déjà fortement compromise.

Le FNDC réaffirme son engagement à participer activement au sauvetage de la transition pour permettre aux Guinéens de renouer avec des institutions légitimes et légales émanant de leur suffrage.

Enfin, le FNDC réitère son appel à la mobilisation générale pour exiger la libération de nos camarades otages du CNRD.

Fait à Conakry, le 6 juillet 2022
Ensemble, unis et solidaires, nous vaincrons
La Coordination Nationale

Réagir