Ingérence imprudente : La Corée du Nord tance les Etats-Unis après la visite de Pelosi à Taïwan

La Corée du Nord, alliée de la Chine, a ouvertement critiqué l’attitude américaine et la présence de la présidente de la Chambre basse des Etats-Unis à Taïwan. Pour Pyongyang, celle-ci menace la paix et la sécurité dans la région. La Corée du Nord a qualifié le 3 août d’«ingérence impudente» dans les affaires intérieures de la Chine la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis Nancy Pelosi, et a assuré Pékin de son «soutien total».

Nancy Pelosi, qui a atterri à Taipei le 2 août au soir, est la plus importante responsable américaine à se rendre dans l’île depuis 25 ans. La Chine, qui considère Taïwan comme une partie de son territoire, a qualifié cette visite de provocation majeure et a émis des menaces de représailles. «L’ingérence impudente des Etats-Unis dans les affaires intérieures des autres pays et ses provocations politiques et militaires délibérées sont assurément la cause première de la dégradation de la paix et de la sécurité dans la région», a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères cité par l’agence publique KCNA. «Taïwan est une partie inséparable de la Chine, et la question de Taïwan concerne les affaires intérieures de la Chine», a poursuivi ce porte-parole, qui a assuré Pékin du «soutien total» de Pyongyang. «Nous dénonçons avec véhémence toute ingérence d’une force extérieure dans la question de Taïwan, et soutenons pleinement la juste position du gouvernement chinois qui défend résolument la souveraineté du pays et son intégrité territoriale», a-t-il ajouté.

Réagir