Convocation du DP de Mosaiqueguinee : le FNDC appelle les journalistes à l’union sacrée

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) alertait le 31 juillet dernier, l’opinion nationale et internationale sur les intentions affichées par la junte militaire au pouvoir en Guinée de s’attaquer à l’une des valeurs suprêmes de la démocratie et de l’État de droit : la liberté de la presse.

La convocation de Mohamed Bangoura, directeur général du media en ligne www.mosaiqueguinee.com, au camp Almany Samory Touré ce 5 août par les services de renseignement militaire avec comme motif sécurité d’État, illustre dramatiquement le rétrécissement de l’espace civique et de la liberté d’expression en Guinée.

Pour rester dans les bonnes grâces du CNRD, le président de la Haute Autorité de la Communication (HAC), Boubacar Yacine Diallo, est dans l’obligation de « pactiser » avec la junte afin de tordre le coup à la liberté de la presse, d’expressions et d’opinions.

Pis, le président de l’instance de régulation des organes de médias en Guinée, Boubacar Yacine Diallo, est actuellement poursuivi par la Cour de Répression des Infractions Économiques et financières (CRIEF) pour un détournement présumé de fonds publics. Mieux vaut pour lui satisfaire les desideratas de la junte militaire et de son gouvernement que de se retrouver à la maison centrale de Conakry à travers un mandat de dépôt expéditif.

Ce dimanche 5 aout, le site d’informations révélait la disparation au camp Samory Touré d’un camion rempli de tramadole saisi très récemment par des agents du ministère de la santé. La valeur du contenu est estimée à plusieurs milliards de francs guinéens. Les narcotrafiquants sont de retour en Guinée et le pays est en train de redevenir une nouvelle plaque tournante des substances stupéfiantes. Nous devons nous lever !

Une nouvelle fois, le FNDC renouvelle son soutien aux hommes du quatrième pouvoir de façon générale et plus particulièrement à la rédaction de mosaiqueguinee et à son Directeur Général. C’est l’occasion pour les journalistes, associations, syndicats et patrons de presse de demander de comptes au président de la HAC, Boubacar Yacine Diallo, sur sa nouvelle mission qui lui a été confiée par la Direction de la Communication et de l’Information du Palais Mohamed V et ses ramifications.

Le FNDC invite les journalistes à l’union sacrée et à ne pas céder à la nouvelle orientation éditoriale décidée par le CNRD et son Gouvernement de transition.

Conakry, le 8 août 2022

La Coordination Nationale

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons ! #TransitionMandaMaara

Réagir