Le procureur, Aly Touré s’oppose à la mise en liberté provisoire de l’ancien ministre Ibrahima Kouroumah

L’ancien ministre Ibrahima Kouroumah restera encore en prison. Il n’a pas eu cette chance qu’à eu l’ancien ministre de la sécurité sous le regime de Condé. Pour cause, le procureur spécial près la CRIEF, Aly Touré s’est opposé en éffectuant un pourvoir en cassation conre la décision de la chambre de de contrôle de l’instruction de la cour de répression des infractions économiques et financières, qui a décidé de l’accorder sa liberté provisoire ce jeudi 11 août 2022.

L’ancien ministre de l’amenagement reste donc en prison auprès de ses confères anciens ministres.

Réagir