Transition en Guinée: Il faut partager le pouvoir politique (Abdoulaye Bah)

La transition Guinéenne continue à faire parler d’elle. Pour Abdoulaye Bah, ancien président de la délégation de la commune de Kindia, qui a intervenue ce matin chez nos confrères de FIM Fm, dans l’émission, « le Mirador », la bonne marche de la transition, voudrait à c’est que le pouvoir politique soit partager. A l’en croire, il faut un premier ministre politique qui connaît la sociologie, la géographie, l’odeur des Guinéens et de la Guinée.

 » … Il faut partager le pouvoir politique. Autrement, ça ne marchera pas. Il faut donc un premier ministre politique qui connaît la sociologie, la géographie, l’odeur des guinéens et de la Guinée. (…) Aujourd’hui, il faut un quota dans ce gouvernement de mission de transition politique pour la classe politique. Si il y a 26 ministères, il faut que la classe politique obtient la majorité des postes pour que les meilleurs puissent être avec les militaires guinéens afin qu’ensemble sincèrement, efficacement, rigoureusement, nous puissions conduire cette transition ».

 

Réagir