Conakry : l’imam Yaya interdit de parler au nom de l’islam en Guinée

L’imam, Elhadj Yahya CAMARA, a été radié de ses fonctions d’Imam et de prêcheur pour faute lourde. Il est interdit de parler au nom de l’islam en public sur toute l’étendue du territoire national, selon le communiqué qui vient de parvenir à oceanguinee.com.

Cette décision a été prise ce 15 septembre 2022 par le secrétariat Général des affaires religieuses.

« Les responsables régionaux, préfectoraux, communaux, sous préfectoraux, Conseils de mosquées et Cheh de Division des Ressources Humaines, sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’application judicieuse de la présente décision », a-t-il précisé.

Il faut rappeler que cet imam est connu pour ses prises de position controversée depuis au temps de lancien patron du pays, Alpha Condé.

Réagir