Pivi dément Toumba : ‹‹ c’est moi qui ai dit on doit donner le pouvoir à Dadis ››

Dans le choc titan de ce procès des massacres de 28 septembre, c’est une autre révélation que vient de faire Claude Pivi, autre accusé cité dans les massacres au stade.

En interrogation ce Mercredi devant les juges, assesseurs, avocats des deux parties, pivi qui dément les propos de Toumba indique que c’est plutôt Dadis qui a pris le pouvoir.

‹‹ On est rentré dans le bureau du Général Sékouba Konaté, nous étions 4. Issa Camara (paix à son âme), Sékouba Konaté, le président Dadis et moi. C’est là où on a discuté de la situation du pouvoir. Issa avait dit sur place que Sékouba tu dois prendre le pouvoir, c’est moi qui ai tapé sur la table, j’ai dit non, on doit donner le pouvoir à Dadis parce que ce n’est pas acté aujourd’hui. Nous étions au nombre de 4, vous pouvez faire des enquêtes autour des commandos qui sont au camp », a autrement révélé Pivi.

Plus loin, il affirme que c’est un règlement qui proposé Toumba a Dadis comme aide de camp.

‹‹ C’est moi qui ai fait la proposition au président ››, a affirmé pivi qui règne dans son  » je n’en sais rien », répondant aux questions des avocats qui cherchent à le faire comprendre que seule la vérité peut jaillir.

Nous y reviendrons… 

Réagir