AFRIKENTREPRENEURS.COM
La Vraie Information, c'est ICI

La Mamaya, une danse traditionnelle à diversité culturelle

0
La Grande Mamaya de kankan était à sa troisième journée sous les couleurs esthéticiennes de la culture guineenne dans la promotion de la paix entre les guinéens, une journée dédiée au tissu de couleur blanche symbole de l’unité, la paix et la quiétude sociale d’une société où un Etat. Jadis, la mamaya permettait à tout les fils de kankan de se retrouver, maintenant avec le métissage culturel c’est toute la Guinée qui se retrouve pour célébrer cette danse traditionnelle qui sera bientôt reconnue comme patrimoine culturelle nationale. 
Gassime Kaba vice-président de Sèdè DanDiya à conackry estime que la mamaya peut être un facteur d’unifier les filles et fils de tout les guinéens
<< Comme une organisation n’est jamais parfaite et ça n’a pas été à 100% c’est aux téléspectateurs d’apprécier en tout cas nous avons donné le maximum de nous même, par rapport aux bilans nous laissons les journalistes faire leurs appréciation sur l’organisation et à notre niveau ont souhaitaient soulagé donné l’envie et l’engouement pour que la fête soit belle, et nous promettons que l’année prochaine nous allons lever la barre haute.
Le choix du fouta djallon comme region d’honneur est que nous nous inscrivons dans la logique de la paix,la quiétude sociale, la réconciliation,l’unité nationale et d’entraide entre nous et d’ailleurs l’année dernière nous avons la forêt cela veut dire que la Mamaya peut être un facteur d’unification des guinéens, comme vous avez constaté le fouta était vivement représenté et marqué par la présence de la coordination des foulbhées halipulaar de Guinée. 
Si le gouvernement de la transition doit déployer des moyens pour la consolidation de la paix et conciliation de tout les guinéens il doit donner à la mamaya pour réconcilier les guinéens. >>

Salematou Traoré malienne a été ému par l’accueil des organisateurs de la mamaya de Sèdè DanDiya n4

<< je salue tout les guinéens, l’accueil des guinéens m’a beaucoup ému c’est comme si j’étais au Mali, nous sommes des frères, deux poumons dans un même corps, j’ai appris la Mamaya lorsque je vendais les bazins et j’avais reçu beaucoup de commandes venant de la guinée pour la mamaya, donc comme j’ai entendu les gens au Mali parlé de cette danse traditionnelle après j’ai pris l’initiative de participer à la mamaya de cette année pour venir vivre la culture guineenne à travers la Grande Mamaya de Sèdè DanDiya n4 parce que j’ai tout laissé pour assister et je suis très fier et contente de l’organisation et avec l’accueil de Mr Kaba président de Sèdè DanDiya n4 je dirais merci à la Guinée, merci aux autorités et que la paix règne entre les deux pays.>>
A lire aussi :
Par Morlaye Damba pour oceanguinee.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.