AFRIKENTREPRENEURS.COM
La Vraie Information, c'est ICI

Pour que la paix règne dans la cité…

0

Quand l’anecdote de l’oiseau et du serpent inspire l’anticipation des conflits. C’est l’histoire du serpent qui avalait les œufs de son voisin oiseau. Chaque fois que l’oiseau pondait des œufs, le serpent les avalait.

Régulièrement, l’oiseau s’en lamenta à la vieille femme, qui les abritait tous les deux dans sa case. Celle-là ne daigna pas intervenir entre eux, arguant qu’une affaire de serpent et d’oiseau ne l’intéresse pas.

L’oiseau requit alors l’implication des cohabitants ; mouton, coq, araignée, souris…pour ramener le serpent à la raison. Mais rien n’y pu. Tous, à l’instar de la vieille femme, ignorèrent les multiples interpellations de l’oiseau, sous prétexte qu’une dispute d’oiseau et de serpent ne les intéresse guère.

Un jour, l’oiseau excédé par l’impénitence du serpent, mit le feu à la case. La vieille femme, le serpent, l’araignée, la souris et tous ceux qui y habitaient brûlèrent vifs. Dans la foulée de l’événement, le coq servit de repas funéraire, le mouton fut immolé en sacrifice à la mémoire de la défunte.

Comme pour dire qu’une affaire négligée, apparemment banale, peut rattraper par ses effets imprévisibles, les gens qui la prennent pour simple fait divers.

A lire aussi :

Les gardiens de l’ordre et toutes les bonnes consciences, sont instamment appelés à veiller au respect des convenances et la stricte application des règles de conduite, entre les entités aux visions et sensibilités différentes. C’est la condition sine qua non de la paix et de la quiétude dans la cité.

Veuille Allah disposer les filles et les fils de Guinée, à dépasser leurs passions et leurs émotions, pour un vivre ensemble harmonieux, constructeur de bonheur pour tous. Aameen !!!

Sény Facinet SYLLA
2ème Vice-président du CNT

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.