La Guinée honorée au rendez vous des grands à Moscou

Banniere CBG

Nous vous le disions dans nos précédentes dépêches, de retour de la Russie ou il a représenté la Guinée au forum international pour le développement du parlementarisme Honorable Claude Kory Kondiano patron du législatif guinéen a accordé un point de presse aux médias.

Les discussions qui ont eu lieu au salon d’honneur de l’aéroport international de Conakry Gbessia à peine descendu de l’avion visaient à faire à la presse le compte rendu de sa mission. La communication n’a durée que dix minutes. A l’entame, il s’est tout d’abord réjouit du climat de coopération existant entre son pays de l’Europe de l’est.

Cette rencontre qui a regroupée à Moscou une soixantaine de représentants des parlements venus des quatre coins du monde a permis à la Guinée de mettre sur la table ses potentialités dans plusieurs domaines, a tout d’abord martelé Kory Kondiano.

L’une des questions majeures durant ces débats était les relations Russie et parlement de l’union africaine. Les panélistes ont également exposé sur les questions de cyber sécurité entre autres.

Mais ce qui est important de souligner précise le numéro deux guinéen c’est cette marque de confiance accordée à la délégation guinéenne. Après les discours des organisateurs, la Guinée était le premier pays à être invité à faire son discours note honorable Kondiano. Ce qui ne lui a d’ailleurs pas empêché d’aborder un certain nombre de question dont les relations actuelles entre la Russie et la Guinée. Selon lui ce pays a été l’un des premiers a accompagné la Guinée au lendemain de son indépendance après le départ de la France. Il s’est tout de suite interrogé comment se fait-il qu’il ne soit pas aussi présente en Afrique comme les autres puissances.

La Guinée dispose des potentialités que la Russie peut exploiter et la Russie a aussi de la science dont la Guinée en a suffisamment besoin pour son développement c’est pourquoi avant de clore son propos, il indique avoir fait une invite à l’endroit des investisseurs russes à d’avantage fouler le sol guinéen. Ce périple de trois jours s’est achevé note enfin Kory Kondiano par cette visite de courtoisie et d’échange accordé par la société Russal à la délégation du parlement guinéen a-t-il conclut.

ML Yansané

Réagir