Guinée : L’agence belge de développement accompagne la Guinée dans l’assainissement

Banniere CBG

L’agence belge de développement prête à accompagner la Guinée dans l’assainissement de deux villes du pays. En témoigne ce vendredi 22 juin le coup d’envoi à Conakry du projet SANITA ville propre. Avec un appui de l’union européenne, ce projet dont l’enveloppe s’élève à 35 millions d’euros concerne les villes de Conakry et de Kindia.

Avec une population de plus de 3 millions 200 milles habitants, Conakry et Kindia sont les deux localités concernées par ce projet d’assainissement. Il consiste à apporter des soutiens techniques et financiers aux autorités afin de rendre ces deux villes du pays exemplaires de par leur propreté.

S’exprimant au nom de son service, le directeur général de l’agence nationale de la salubrité publique s’est réjouie de la signature de ce projet. La crainte exprimée par Sory Camara est la non sensibilisation des citoyens. C’est pourquoi l’ancien DGA du port a invité l’ensemble des guinéens à une prise de conscience. ‘’ Conakry ne sera jamais propre, si chacun de nous ne prend pas conscience’’ a-t-il précisé.

Rendre ces deux villes propres nécessite des engagements politiques et citoyens. Dans ces deux villes, l’opération consistera à équiper des organismes de pré-collecte jusqu’à la décharge.

En Guinée, tous les citoyens sont unanimes que Conakry est très sale mais pour s’en débarrasser complètement, le nouveau gouvernement en a fait son cheval de bataille. C’est pourquoi, les partenaires s’activent dans la même logique. ‘’Nous sommes prêts à vous accompagner pour que la renommée Conakry ville sale; soit un lointain souvenir. Nous vous aiderons si vous vous aider’’ a indiqué la représentante de l’agence belge

Le projet SANITA ville propre qui va durer cinq ans, tire son financement dans le 11ème fonds européen de développement.

MLYansané

 

 

Réagir