Guinée: hausse du prix du carburant à la pompe

Banniere CBG

La rumeur courrait depuis plusieurs jours. C’est maintenant confirmée.  De 8000 francs guinéens, le litre d’essence et de gasoil passent à 10000 GNF. C’est à travers un communiqué lu ce samedi 30 juin sur les antennes de la télévision nationale, que le gouvernement a annoncé cette augmentation du prix du litre à la pompe.

Il faut préciser que bon nombre des citoyens déplorent cette augmentation, et trouvent déjà que cette augmentation prouve à suffisance que la préoccupation du gouvernement est loin d’être à satisfaire la population, mais plutôt ses partenaires financiers.

Rappelons qu’au moment où le cours du pétrole était à son niveau le plus bas, et malgré toutes les réactions syndicales à l’époque, le pouvoir avait catégoriquement refusé de diminuer le prix du litre à la pompe. <<Aujourd’hui, après avoir dilapidé nos fonds lors des campagnes électorales et menant un train de vie insolent, le même gouvernement, veut faire payer sa turpitude au peuple de Guinée. Un gouvernement qui dit être «proche du peuple» n’adopte pas un tel comportement. Il œuvre inlassablement à l’amélioration des conditions des vies de ses populations. Malheureusement, en Guinée, on fait payer la facture de la mauvaise gouvernance au peuple, tandis que les dirigeants eux, vivent de façon insolente. Pour moi, le peuple doit refuser de se soumettre à cette décision >> a déploré un citoyen que nous avons joint au téléphone.

Que dois faire le guinéen?  S’interroge aujourd’hui un bon nombre des citoyens guinéens. Pendant que le citoyen paie le plus lourd prix de la mauvaise gouvernance du système, nos hommes du pouvoir vivent avec un train de vie qu’il faut grandement et nettement revoir pour le bien de la Nation Guinéenne.

Réagir