Guinée: Adoption de la nouvelle loi sur la ceni (Commission éléctorale nationale indépendante)

Banniere CBG

En dépit de toutes les crises et peines que vivent les Guinéens dans leur majorité, ils sont de nouveau prises en otage par les politiques à travers cette adoption de la nouvelle loi de la CENI, organe chargé d’organiser toutes les éléctions natioanles et locales dans notre pays.

Cette loi adopté par les députés comprend un total de vingt-neuf (29) articles répartis en quatre (4) titres.

Contrairement, à l’anc Loi, cette nouvelle ramène à dix sept (17) le nombre de commissaires en lieu et place des vingt-cinq (25) (article 6) dont la répartition est la suivante:

  • Deux (2) désignés par les organisations de la société civile;
  • Un (1) désigné par l’administration;
  • Quatorze (14) désignés par les partis politiques dont sept (7) de la mouvance présidentielle et Sept (7) par ceux de l’opposition.

Il est à préciser que dans cette nouvelle loi, des critères ont été aussi admis sur le choix des partis politiques qui doivent sièger à cette nouvelle la CENI. Ces critères sont entre autres:

  • Avoir participé aux deux (2) dernières élections nationales (législatives et présidentielles) précédant la mise en place de la CENI;
  • Avoir au moins deux (2) députés à l’assemblée nationale.

Qui vous dit que la fin de la crise politique en Guinée est pour demain? Attendons de voir.

pour oceanguinee.com

Réagir