Guinée : Ville morte des syndicats et forces sociales: Conakry sous haute surveillance ce lundi !

Banniere CBG

Les forces de maintien d’ordre ont envahi les grands carrefours et ronds-points de plusieurs axes longeant la ville de Conakry dans la matinée de ce lundi 16 juillet 2018.
Sur ces lieux, on aperçoit des citernes à eau chaude de la police et des véhicules blindés.
Si la journée ville morte appelée par le syndicat et société civile contre l’augmentation du prix du carburant connait son impact sur la route ‘‘Le Prince’’, sur l’autoroute Fidel Castro l’atmosphère est morose. Sans être totalement déserte, cette voie couramment utilisée par les usagers de la route en période de manifestation est aussi paralysée.
En présence des forces de sécurité comme partout, rares sont les engins roulant visibles sur la route où boutiques et magasins sont fermés.
A suivre !
Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir