Guinée: Kassory a t-il convaincu le syndicat?

Banniere CBG

Entamé enfin de semaine dernière, le médiateur de la république a finalement réussi sa démarche. Après avoir échangé séparément avec toutes les parties prenantes, Mohamed Said Fofana est enfin parvenu ce mercredi 18 juillet à mettre l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus autour d’une même table.

C’est une démarche qui vient à point nommé car le dialogue était déjà rompu et le faussé devenu très vaste entre les parties. Autour du premier ministre au siège de son département à Kaloum on notait outre le syndicat, représentants du patronat, conseil économique et social, le médiateur, certains membres du gouvernement et la société civile.

Un seul point à l’ordre du jour, les véritables rasions qui ont amenées le gouvernement à procéder à cette augmentation. Dans son intervention, le chef du gouvernement est largement revenu sur le contenu des accords signés en 2016 entre les parties. Pour lui, ce document prévoyait qu’aucune augmentation ne devait avoir lieu tant que le baryl ne dépasse pas 57 dollars aujourd’hui selon Kassory Fofana le baryl se négocie à l’international à plus de 75 dollars.

’Même à 10 mille franc nous avons le plus bas prix de la sous région’’. En Guinée tout est subventionné par l’Etat, le riz, le carburant, toutes les principales denrées sont subventionnées. Et vous et nous nous concourrons vers un seul idéal, l’amélioration des conditions de vies de nos concitoyens, et je peux vous rassurer qu’aucune hausse des prix des denrées ne sera constatée sur le marché jusqu’au mois de décembre. A expliqué le premier ministre. Au sortir de cette rencontre , le syndicat a déclaré avoir pris bonne note et a promis de rencontrer sa base pour un compte rendu.

MLYansané

Réagir