Cas de concession du Port Autonome de Conakry : le RPG Arc-en-ciel s’invite dans le débat et rassure

Banniere CBG

A l’occasion de son assemblée générale tenue ce samedi à son siège à Gbessia, dans la commune de Matoto, les membres du bureau politique du RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir se sont prononcés sur la concession d’une partie du Port Autonome de Conakry à la société turque, Albayrak pour une période de 25 ans par l’Etat guinéen.

« Tout ce que le professeur Alpha Condé entreprend, peut-être que les Guinéens ne le comprennent pas tôt, mais c’est dans l’intérêt supérieur du peuple de Guinée. Pour rien au monde, il ne peut brader un patrimoine national. Au contraire, il cherche à améliorer et à qualifier le rendement de nos services publics », a expliqué M’bany Sangaré.

Et d’ajouter : « Il a discuté avec des trucs qui doivent venir aider le port autonome de Conakry à être bien développé, bien équipé  et bien rentable. Peut-être que la communication a manqué, sinon jamais au monde entier on n’a entendu qu’un port a été vendu. Cet n’est pas possible. Le peuple de Guinée n’a qu’à rester tranquille. Personne ne sera licencié, au contraire c’est pour améliorer non seulement les conditions de vie des travailleurs de là-bas, mais aussi mieux rentabiliser le port pour qu’il soit plus compétitif que celui de Côte D’ivoire, de Lomé et de Cotonou…», a laissé entendre ce membre du bureau politique national du parti au pouvoir.

Selon les responsables syndicaux, 715 emplois directs et plus de 900 emplois indirects sont menacés par ce contrat de concession entre le port autonome de Conakry et la société turques Albayrak Turizm Seyahat Insaat Ticaret SA.

Il convient de noter que depuis la signature de ce contrat de concession de cette infrastructure portuaire, des voix ne cessent de se lever pour le dénoncer.

Réagir