Guinée/Préparatifs de la fête de Tabaski : L’affluence dans marchés crée une hausse des prix !

Banniere CBG

A quelques heures de la fête de tabaski, nombreux sont les fideles musulmans de Guinée qui accentuent leur préparation.

Les marchés et salles de coiffures ne désemplissent pas.  Mais de nombreux clients se plaignent de la faiblesse de leur source de revenu pour supporter les prix.

A Madina comme dans la plus part des marchés de la capitale guinéenne, le prix des vêtements pour enfant varie entre 90 à 150.000 GNF alors que les jeunes et les adultes devront débourser plus de 200.000 GNF.

Quant aux chaussures, le prix dépend de la valeur et de la qualité conformément au mode vestimentaire. Les moins chères ayant la forme de repose-pieds coûtent  entre 45 à 70 000 GNF.

Sur les lieux de vente de bétails, on ne note pas mieux. La hausse des prix se fait sentir par nécessité.  Un mouton qui était vendu à 750.000 GNF ne peut être procuré  qu’avec un montant de 1.000.000 GNF, alors que la vache est vendue à 4 000 000 GNF.

Si cette fête intervient dans un contexte économique difficile avec la conjoncture qui prévaut, l’engouement qu’elle suscite entraine une légère augmentation des prix.

Les commerçants qui sont accusés d’être à l’origine de cette situation se rejettent la responsabilité et pointent du doigt l’Etat à travers le ministère du commerce.

Ce constat est celui de Thierno Amadou Oury BALDE, pouroceanguinee.com

Réagir