Côté d’ivoir : Tout juste rentré de La Mecque, Alpha Blondy troque le bâton du pèlerin pour le micro du chanteur.

Banniere CBG

Dans un article de l’hebdomadaire français Le JDD ( Le Journal du Dimanche), le reggaeman ivoirien fait la promo de son nouvel album «  » dans les bacs ce 31 août 2018. Le « Marley africain » y parle d’amour, de politique, de « sa ferveur religieuse » et de Dieu… comme à son habitude. Elhadj Seydou Kone dit Alpha Blondy, rasta d’amour… extrait.

« L’UNION AFRICAINE NE FAIT RIEN POUR METTRE FIN À L’INSTABILITÉ ET AU PILLAGE ORGANISÉ, CEUX QUI EXPLOITENT NOTRE CONTINENT NE VEULENT PAS QUE LES AFRICAINS S’ENTENDENT. TANT QU’IL EN SERA AINSI, ON N’EMPÊCHERA PAS LES GENS DE MIGRER »

A lire aussi : Alpha Blondy à propos des inondations : « C’est Dieu qui envoie l’eau pour refroidir la planète »

« Tous les prophètes, Moïse, Jésus et Mahomet, viennent du Moyen-Orient. Sachant cela, Satan fout sa merde là-bas… Lucifer existe » Alpha Blondy n’en doute pas. Il y puise même sa raison de vivre.

« Nous sommes la preuve de la victoire de l’amour sur la haine. Ici-bas, tout est permis, mais nous avons le libre arbitre du bien et du mal. Chacun sera comptable de ses actes. Moi, je ne veux plus me laisser distraire par les promesses de , , , Kabila… Je veux contempler les gens gentils et savoureux que Dieu met sur ma route. »

« « Nous sommes la preuve de la victoire de l’amour sur la haine. Ici-bas, tout est permis, mais nous avons le libre arbitre du bien et du mal. Chacun sera comptable de ses actes. Moi, je ne veux plus me laisser distraire par les promesses de , , , Kabila… Je veux contempler les gens gentils et savoureux que Dieu met sur ma route. »

Sans illusion sur les dirigeants complices des fabricants d’armes et des extracteurs de matières premières, son Human Race est aussi l’occasion d’un duo avec Youssou Ndour, Oté-Fê (littéralement : « ils ne veulent pas »). « L’Union africaine ne fait rien pour mettre fin à l’instabilité et au pillage organisé, ceux qui exploitent notre continent ne veulent pas que les Africains s’entendent. Tant qu’il en sera ainsi, on n’empêchera pas les gens de migrer », estime-t-il

Réagir