Guinée: Le divorce est-il consommé entre AlhousseineMakanera Kaké et l’opposition républicaine ?

Banniere CBG

Alors qu’il a boudé la marche que l’opposition républicaine, Alhousseine Makanera Kaké semble avoir des divergences avec ses pairs.  

Il dit ne plus se reconnaitre dans le combat politique de l’opposition républicaine où il a été porte-parole : « Ces derniers temps, je ne me reconnais pas dans le combat que mène l’opposition. Et si je me reconnais pas dans quelque chose, je ne peux pas porter la parole ».

« Je n’ai jamais envisagé de dire que je quitte l’opposition républicaine mais plutôt, je renonce au poste de porte-parole de l’opposition. Ça c’est fini », a laissé entendre l’ancien ministre de la communication qui se faisait passer pour le griot de Cellou Dalein Diallo.

Puis ajoute-t-il, « vous savez j’ai été très clair. Si c’est pour les élections communales, je ne participerai pas (…..). C’est-à-dire je ne suis pas prêt à mourir pour que quelqu’un soit maire. Je peux me battre pour des causes nobles, justes. Par exemple l’instauration de la démocratie, la transparence des élections, la lutte contre l’impunité voilà des valeurs pour lesquelles je dois prendre des risques ».

Même si tout laisse à croire qu’Alhousseine Makanera Kakéenvisage renouer avec la mouvance présidentielle, le RPG arc-en-ciel,  ce dernier ne va pas du de la cuillère. C’est pourquoi dit-il, « dans la vie tout dépend des circonstances et des contextes ».

A propos de l’attaque du chef de file de l’opposition, le désormais ancien porte-parole de cette classe politique croit à l’aboutissement des enquêtes. Mais d’ici, il préfère d’éviter des commentaires par voie de presse en espérant des forces de sécurité qu’il qualifie de faire de bonne foi des résultats : « Je pense que comme la police a dit qu’elle va ouvrir une enquête indépendante, c’est une preuve de bonne foi. Donc pour ne pas raconter des ragots, il est important qu’on attende la conclusion de l’enquête, surtout quepour la première fois, la police nous dit qu’elle sera indépendante ».

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir