Une volonté manifeste de porter atteinte à l’intégrité physique du président de l’UFDG est-elle manifestée?

Banniere CBG

Selon Monsieur Mamadou Barry, analyste financier, tout porte à croire que la question ne mérite pas d’être posée. pour lui, le régime du professeur Alpha condé fait tout et pour tout pour empêcher l’ufdg et son président d’accéder à la magistrature suprême de la Guinée (la présidence).

Depuis plusieurs années, il est question de montrer que les autorités en place passent par tous les moyens pour empêcher, l’UFDG et son leader d’accéder à la magistrature suprême. Cette volonté « d’empêcher, par tous les moyens » se manifeste à chaque occasion.

Mes chers lecteurs, procédons à cette démonstration en Cinq (5) actes pour montrer, en toute objectivité que comme le dit, à juste raison, Lamine GUIRASSY, il y a une machine qui veut passer par tous les moyens pour empêcher l’UFDG d’évoluer dans ce pays.

Acte 1er : Le CNDD

La fin du régime Lansana CONTE annonçait l’arrivée de l’UFDG et de son leader à la tête de ce pays. Mais la machine, dont le bras exécutif était le CNDD, s’est mise en place avec une Commission d’Enquête qui a été mise en place le 1er Janvier 2009, c’est-à-dire, à peine une semaine après la prise du pouvoir. Dans cette enquête, nous avons les méthodes ci-dessous :

III. Comment l’empêcher d’arriver à la magistrature suprême ?

  1. Il faut l’intimider et le menacer ;
  2. Il faut intimider et menacer les Commerçants qui le soutiennent ;
  3. Il faut couper le parti de sa base ;
  4. Il faut organiser une campagne radio télévisée pour montrer au peuple toute la richesse qu’il a volé (on n’a pas besoin des preuves : tout le monde sait qu’il a servi le Général et il est très riche ! ça suffira) ;
  5. Il faut tout faire pour que le Président de la République sache que ce Monsieur risque d’endormir la conscience du peuple et se faire élire Président, et qu’il faut l’en empêcher par tous les moyens possibles

Acte 2ème : La Transition

Après les massacres du 28 Septembre, Dadis à bien compris que la machine a eu raison de lui et que lui-même n’était qu’un outil de cette machine. Dadis parti, libre cours à la machine qui déroule son programme avec la mise en place d’un gouvernement de transition qui n’aura d’autre objectif que de continuer le programme établi par la machine.

Acte 3 : La Gouvernance Alpha CONDE

Alpha CONDE arrive dans la douleur et sa gestion se fera et continue de se faire dans la douleur pour le peuple de Guinée. Dès le départ, il a promis de finir avec l’opposition en général et l’UFDG de Cellou Dalein DIALLO en particulier. La première action de cette mise à mort programmée sera lors du retour de son challenger un certain 3 Avril 2011 avec une première victime et plusieurs personnes dont la garde rapprochée du Chef de File de l’Opposition. Le ton est donc donné !

Acte 4 : La Perspective d’un 3ème Mandat

Poussé dans ses derniers retranchements, Alpha CONDE ne peut repousser indéfiniment l’organisation des Elections Communales qui devaient voir le jour depuis le premier trimestre de 2017. Etant convaincu que seuls les chefs de quartiers et présidents de districts à sa dévotion peuvent le faire gagner dans la fraude avec le support des administrateurs territoriaux, Alpha cherche à faire des élections nationales avec ses « amis » dans les quartiers et les districts du pays.

Acte 5 : L’Elimination Physique

Voilà la dernière étape de la machine qui a été mise en place depuis le temps du CNDD avec une première tentative non réussie au stade du 28 Septembre 2009 et une seconde en 2012 avec Sidya TOURE et Lansana KOUYATE.

Si Alpha Considère que les deux anciens Premiers Ministres ne sont pas un gros obstacle pour ses ambitions, Cellou Dalein DIALLO doit être éliminé par tous les moyens.

Mamadou BARRY,

Analyste Financier

Nous y reviendrons.

Réagir