Guinée : le domicile de Cellou Dalein, objet de transport judiciaire !

Banniere CBG

Saisie pour accomplir les premières opérations d’enquêtes suite aux tirs dont le véhicule de Cellou Dalein Diallo a fait l’objet lors de la dernière marche avortée de l’opposition le mardi 23 octobre, l’unité régionale de police technique et scientifique de la gendarmerie a effectué des prélèvements de l’engin touché.

Ce transport judiciaire au domicile du président de l’UFDG dirigé par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn a été effectué apprend-t-on, devant l’avocat du chef de file de l’opposition Me SalifouBéavogui, le vendredi 26 vendredi 2018.

« Nous nous sommes transportés sur les lieux afin de diriger les opérations. Celles-ci se sont déroulées conformément à la législation pénale en vigueur », a expliqué dans un communiqué, le procureur de la République, Sidy Souleymane Ndiaye.

D’après ce magistrat de parquet, les Officiers de Police Judiciaire de la gendarmerie ont reçu le vendredi les auditions de Misbahou Diallo et Abdourahmane Bah en qualité de plaignants.

Alors que le chef de file de l’opposition guinéenne Elhadj CellouDalein Diallo, dénonce une tentative d’assassinat par balles contre sa personne, les agents de la sécurité nient en bloc l’usage des armes non conventionnelles.

En attendant l’aboutissement des enquêtes ouvertes par le parquet de Dixinn au niveau de la brigade de recherche de Kipé, tous les regards restent rivés sur le résultat de la police scientifique.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir