Guinée/Oumar Tounkara : tout combat que nous devons mener, c’est de demander la libération de ses gens au lieu d’augmenter les prisonniers

Banniere CBG

Réuni ce samedi 24 novembre au siège du SLECG, Oumar Tounkara secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants chercheurs de guinée ( Slecg ) à demandé à ses pairs de renoncer à un sit-in du lundi pour une forte mobilisation pour la libération de leur collègues qui sont présentement attendu ce même lundi au tribunal du première instance de kaloum. Chose qui a transformé le visage d’ Aboubacar soumah et quelques enseignants en piment rouge.

Pour oumar Tounkara, « nous devons éviter les gros vents, certains sont en prison, ils se battent pour leur liberté. Mon combat n’est pas pour décourager mais, dans un combat il faut mesurer le rapport de force, le faut le mesuré à sa juste valeur. Hier, difficilement ils ont acceptés que ceux qui sont en prison mangent. On a des gens en prison, moi je crois que notre combat doit être comment les libérer, nous devons nous mobiliser massivement pour aller à la justice et demander leur libération. »
Et de pourquivre:
« Aujourd’hui, tout combat que nous devons mener, c’est de demander la libération de ses gens au lieu d’augmenter les prisonniers. Ma proposition c’est d’aller au tribunal le lundi pour demander la libération de nos camarades, à t-il insunier
Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir