Guinée Aboubacar soumah au président du BLOC libéral : ce qui nous réconforte beaucoup, c’est que vous êtes un parti soucieux de l’avenir de notre pays

Banniere CBG

Le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée ( SLECG ) , à rendu visite ce samedi 08 novembre 2018, au siège du parti de BL.

Au cours de cette rencontre, Aboubacar soumah à montré sa solidarité et son affection au président et aux militants dudit parti.
Après 4 jours de jeûne, les militants du parti bloc libéral (BL) ont mis fin ce samedi 8 décembre, à leurs grève de faim entamée le mercredi dernier à leur siège,sis à yembaya, dans la commune de Ratoma.
 A l’occasion  de cette rencontre, le camarade soumah présent sur les lieux a transmis le message de solidarité des enseignants à l’endroit  du parti (BL) de Faya Millimono.
« Au nom du bureau exécutif du SLECG, nous sommes venus vous transmettre le message  de tous les enseignants de Guinée, à travers votre marque de sympathie, de solidarité à notre mouvement.   Ce qui nous réconforte de plus,  c’est  que vous êtes un parti qui est soucieux de l’avenir de ce pays.  Vous êtes un parti qui a toujours su s’exprimer pour dénoncer les maux   qui gangrènent  notre pays, les maux qui freine le développement de notre pays.  Nous vous avons vu devant la tache,  prononcer  des discours  poignants qui dénoncent la mauvaise gouvernance de notre pays. 
 
 Si aujourd’hui vous avez décidé d’observer une grève de faim, ça ne nous étonnes pas. Nous savons que vous êtes un président d’un parti politique  qui défend  la population » a-t-il indiqué.

Pour sa part, le président du Bloc libéral à félicité les enseignants qui ont fait un déplacement pour le rendre visite. Et de poursuivre,  Dr. Faya milimono  invite les enseignants à poursuivre la grève car, selon lui, c’est un combat  pour le peuple de Guinée.
« J’ai des amis qui ont été des enseignants, il y a beaucoup qui sont des parents d’élèves. Nous sommes peinés de ce qui  se passe, ce que vous ressentez, c’est ce que nous ressentons aussi. Je l’ai dis à certains de vos camarades qui vous ont devancé.  J’ai appartenu à la toute première section syndicale du SLECG. Nous avons été des pionniers pour la naissance du SLECG. C’est un combat que nous avons commencé ensemble. C’est vrai que je me suis mis dans une autre catégorie mais, je suis de cœur avec vous.  Nous vous souhaitons du courage. Je sais que vous n’êtes  pas des hommes qui reculent, l’équipe qui est devant  vous aussi, est une équipe qui ne recule pas. » a déclaré le président du BL.
Il faut rappeler que cette grève de Faim qui a pour objectif, exiger  du gouvernement l’ouverture des  classes et demander la demilitarisation de la commune ratoma, a été clôturée  aux environs de 17heure par une conférence de presse.

Abd Akila pour oceanguinee.com

Réagir